Types de douilles

A l'avant de la douille, la gorge G est destinée à se bloquer sur la collerette de l'embout hydraulique au moment du sertissage : l'embout et la douille seront alors parfaitement solidaires.
D'autre part la butée B est aussi destinée à faciliter et fiabiliser le montage du tuyau qui ne pourra ainsi gêner le positionnement de la collerette de l'embout au moment du sertissage.
Le crantage (détail C) est très léger, de façon à ne pas endommager la structure textile du tuyau hydraulique ainsi que son revêtement qui n'est pas dénudé avant le sertissage.

Douilles  pour tuyau à renfort textile

A l'avant de la douille, le talon T est destiné à se bloquer au moment du sertissage dans la gorge correspondante de l'embout hydraulique aux fins de solidarisation de l'ensemble.
Le bossage mâle (détail C) est destiné à sertir directement les nappes de fils d'acier haute résistance du tuyau préalablement dénudé à l'extérieur et à l'intérieur sur un bossage femelle ménagé dans l'embout hydraulique.
La tenue de l'ensemble est ainsi de grande qualité car ne me tant en jeu que des parties métalliques.
Le crantage (détail D) est destiné à assurer l'étanchéité au tube interne du tuyau caoutchouc par pression externe sur les nappes métalliques.
La forme arrière (détail E) de l'embout est destinée à assurer l'étanchéité entre la douille à sertir et le revêtement caoutchouc du tuyau, de façon à ce qu'aucun agent extérieur ne vienne corroder le renforcement métallique du tuyau.
Le sertissage est considéré comme correct lorsque le diamètre intérieur de l'embout est déformé de quelques dixièmes de millimètres suivant les recommandations TECALEMIT FLEXIBLES®.

douilles-hydrauliques

A l'avant de la douille, la gorge G est destinée à se bloquer sur la collerette de l'embout hydraulique au moment du sertissage : l'embout et la douille seront alors parfaitement solidaires.
D'autre part la butée B est aussi destinée à faciliter et fiabiliser le montage du tuyau qui ne pourra ainsi gêner le positionnement de la collerette de l'embout au moment du sertissage.
Le crantage interne (détail C) est très prononcé et incisif.
Au moment du sertissage ces crans viendront tout d'abord couper le revêtement en caoutchouc avant d'atteindre la tresse ou la nappe en acier du tuyau.
Le sertissage est considéré comme correct lorsque le diamètre intérieur de l'embout est déformé de quelques dixièmes de millimètres suivant les recommandations TECALEMIT FLEXIBLES®.

Douilles pour tuyau avec  tresses ou nappes acier  sans dénudage extérieur

A l'avant de la douille, la gorge G est destinée à se bloquer sur la collerette de l'embout hydraulique au moment du sertissage : l'embout et la douille seront alors parfaitement solidaires.
D'autre part la butée B est aussi destinée à faciliter et fiabiliser le montage du tuyau qui ne pourra ainsi gêner le positionnement de la collerette de l'embout au moment du sertissage.
Le crantage (détail C) en forme de sapin, est prononcé sans être coupant.
Ces crans viennent se sertir directement sur la tresse ou la nappe acier du tuyau qui a été préalablement dénudé.
Le sertissage est correct lorsque le diamètre intérieur de l'embout hydraulique est déformé de quelques dixièmes de millimètres suivant les recommandations TECALEMIT FLEXIBLES®.

Douilles pour tuyau avec tresses ou nappes acier  avec dénudage extérieur
Tuyau caoutchouc
Tuyau hydraulique
raccords hydrauliques
tubes pneumatiques