Tuyaux caoutchouc, raccords, flexibles équipés SEL TECALEMIT®

Tuyaux caoutchouc, raccords, flexibles équipés SEL TECALEMIT 
Tuyaux caoutchouc, raccords, flexibles équipés SEL TECALEMIT
Tuyaux caoutchouc


Sélection des tuyaux élastomères

La fonction d’un tuyau industriel est de permettre le transfert de différents matériaux solides, liquides ou gazeux par refoulement ou aspiration.
La large gamme de tuyaux souples de SEL TECALEMIT® permet de répondre à des applications fort diverses car ceux-ci sont conçus de manière différente suivant leur utilisation.
Pour le choix d’un tuyau industriel, l’utilisateur ou le prescripteur sera amené à prendre en compte un certain nombre de données


Un tuyau possède 3 éléments constitutifs :
- Le tube intérieur destiné à l’étanchéité du tuyau est réalisé dans un polymère homogène présentant une excellente résistance au produit véhiculé. Celui-ci doit posséder le meilleur état de surface possible.
- Le renforcement confère au tuyau ses propriétés physiques et mécaniques : Tenue à la pression, à la dépression, résistance au croquage, à la traction.
Ce renforcement pourra combiner plusieurs solutions techniques pour s’adapter aux conditions d’utilisation : Tresses ou nappes textiles ou métalliques, spirale en acier ou en matière plastique, nappes de câbles, conducteur électrique.
De plus, il garantit le maintien dimensionnel du tube interne et contribue donc à l’étanchéité du tuyau.
- Le revêtement est constitué d’un polymère homogène et destiné à isoler l’armature de son environnement d’utilisation

Ils sont d’une très grande variété et nous avons classé nos tuyaux dans ce catalogue en sept grandes familles de fluides :
- L’eau (références commençant par 1)
- L’air et les gaz (références commençant par 2)
- Les hydrocarbures (références commençant par 4)
- La vapeur (références commençant par 5)
- Les produits chimiques (références commençant par 6)
- Les produits abrasifs (références commençant par 7)
- Les liquides alimentaires (références commençant par 8)
- Les tuyaux destinés à l’huile hydraulique font l’objet du catalogue FLEXIBLES TECALEMIT ®.

- Sécurité des opérateurs
- Protection de l’environnement
- Température ambiante
- Conditions atmosphériques
- Possibilité d’impact ou d’abrasion
- Présence de produits corrosifs

Liquide, gazeux, solide ou une combinaison des ces états.

Par aspiration, en pression ou par gravité

Pression et température du fluide, à coup de pression, pointes de pression, fréquence d’utilisation

La souplesse ainsi que la maniabilité entre en jeu ainsi que :
- Le rayon de courbure imposé
- Les vibrations du système
- La traction appliquée
- Les flexions
- Les raccordements acceptables

Elles concernent en particulier l’alimentarité des tubes internes, l’ensemble des règles relatives aux transports des matières dangereuses, les coefficients entre les pressions de service et les pressions limites de non éclatement.

Le diamètre de passage d’un tuyau est sans conteste le premier critère de choix.
Choisir un diamètre insuffisant provoque d’importantes pertes de charge et une augmentation de la vitesse du produit néfaste à la durée de vie du tuyau dans le cas de produits abrasifs.
Choisir un tuyau de diamètre de passage trop important entraîne une inutile augmentation de poids, d’encombrement et de coût de l’installation et une diminution de la maniabilité.
Ce diamètre peut dépendre uniquement du type de raccord à utiliser, variable suivant l’application. Ce diamètre sert souvent à désigner le tuyau.

Le diamètre extérieur du tuyau indique son encombrement.
Il est par ailleurs nécessaire de le connaître pour sélectionner les dispositifs de fixation ainsi que certains types de raccords.

Exprimé en bars avec les abréviations PS (pression de service), PMS (pression maximale de service), PMO (pression maximale d’utilisation), PMA (pression maximale admissible), WP (Working Pressure), les tuyaux SEL TECALEMIT® sont conçus et fabriqués pour un fonctionnement en continu à la pression de service indiquée dans chaque fiche.

Exprimé en bars avec les abréviations PS (pression de service), PMS (pression maximale de service), PMO (pression maximale d’utilisation), PMA (pression maximale admissible), WP (Working Pressure), les tuyaux SEL TECALEMIT® sont conçus et fabriqués pour un fonctionnement en continu à la pression de service indiquée dans chaque fiche.

Exprimé en bars avec les abréviations PLNE : Pression Limite de Non Eclatement / B.P. : Burst Pressure Les valeurs indiqués sur les fiches commerciales SEL TECALEMIT® sont celles de la pression limite de non éclatement.
Nous les garantissons pour les tuyauteries n’ayant jamais servies et ayant été équipées d’embouts dans le mois précédent.

Les températures spécifiées dans les fiches commerciales SEL TECALEMIT® sont les températures maximales admissibles par le tuyau pour le fluide pour lequel est destiné le tuyau.
Il convient de consulter le service technique pour l’utilisation du tuyau avec un autre fluide.
Les tuyauteries peuvent être utilisées dans des températures ambiantes différentes après avoir été préalablement protégées par une gaine anti-chaleur adéquate, sinon le revêtement subira un vieillissement rapide, durcissant et devenant cassant.

Exprimé en mm, les rayons de courbure minimum sont indiqués pour une mesure à l’axe du tuyau, à la pression maximale de service et sans flexion du tuyau.
Dans le cas de tuyau sans spire métallique interne il définit le rayon sur lequel peut s’enrouler le tuyau avec une réduction de 15 % de sa section interne.

Les tractions sur les tuyauteries doivent impérativement être exercées dans l’axe des raccordements.
Seuls les tuyaux à renfort métallique supportent convenablement les tractions désaxées par rapport aux raccordements.
Les tractions sont à proscrire pour les tuyaux d’aspiration munis d’une spirale métallique.
Elles ont pour effet de diminuer la pression de service ainsi que la section interne du tuyau.

Tous nos tuyaux d’aspiration ont une tenue maximale au vide.
Un pliage ou un écrasement accidentel sont particulièrement néfastes à la tenue des tuyaux à la dépression.

Il est définit la longueur fonctionnelle mesurable entre les dispositifs de fixation, la longueur joint à joint des raccords, et la longueur hors tout qui est celle d’une extrémité à l’autre des raccords.

Les torsions doivent impérativement être évitées.
Elles aboutissent à une détérioration rapide des tuyauteries.

Il convient de vérifier que le fluide véhiculé est compatible avec le type de matière constituant le tube interne, en tenant compte de la concentration et de la température.
Se reporter au tableau de résistance chimique ou contacter notre service technique en cas de doute.

Les tuyaux peuvent être constitués de mélanges conducteurs ou non.
Les résistances au mètre du tube intérieur et du revêtement sont à considérer, ainsi que celle entre le tube et le revêtement.
Par ailleurs des tresses de cuivre ou des petits câbles d’acier peuvent mètre noyés dans la paroi de manière hélicoïdale afin d’assurer la conductibilité électrique.
Pour les cas difficiles et pour une plus grande facilité de mise en œuvre, les tuyaux peuvent être conçus avec ces tresses sortant de la paroi quelques centimètres avant l’extrémité du tuyau.

Il convient de considérer les contraintes environnementales dans lesquelles le tuyau est utilisé afin de le protéger d’une température élevée, de l’abrasion, du contact des détergents et des huiles.
Ces dernières génèrent un gonflement du caoutchouc constitutif du revêtement en réduisant ses caractéristiques.
Les tuyauteries peuvent être utilisées dans des températures ambiantes différentes après avoir été préalablement protégées par une gaine anti-chaleur adéquate, sinon le revêtement subira un vieillissement rapide, durcissant et devenant cassant.